Manifestations du 28 novembre : la MP félicite l’opposition pour son sens élevé de la démocratie

La majorité présidentielle (MP) salue « le sens élevé de la démocratie dont a fait montre l’opposition » en décalant de deux jours sa manifestation initialement prévue le 28 novembre prochain. Dans une déclaration faite à la presse mercredi 22 novembre à Kinshasa, son secrétaire général adjoint Joseph Kokonyangi, se réjouit «d’un pas positif de la part du Rassemblement.»
 
«Nous saluons cet esprit d’ouverture de l’opposition de pouvoir se faire des concessions. C’est un esprit réellement démocratique. Nous, nous sommes de ceux-là qui ne voient pas les choses en rouge à tout moment. Au moins aujourd’hui nous avons vu un pas positif de la part de nos compatriotes du rassemblement et consort», s’est réjoui le secrétaire général adjoint de la famille politique du chef de l’Etat, Joseph Kokonyangi.
 
Le Rassemblement a prévu d’organiser une marche pacifique mardi 28 novembre à Kinshasa afin d’exiger le départ du président Joseph Kabila après le 31 décembre. Le même jour, la MP prévoit aussi une marche pacifique pour soutenir le calendrier électoral.
 
Joseph Kokonyangi rejette toute idée d’une confrontation entre sa plateforme et celle de l’opposition.

«Nous signalons que la majorité présidentielle n’a pas voulu court-circuiter la date prévue pour la marche de l’opposition, et c’était une coïncidence. Voilà pourquoi, nous maintenons notre date du 28 novembre pour montrer à nos compatriotes que ce n’était pas une confrontation. Nous avons le gouverneur, je pense que la réponse est toujours positive, mais que nous l’attendons encore. Mais aujourd’hui, nous allons écrire au gouverneur de province pour demander une marche le 1er décembre», affirme-t-il.

Joseph Kokoyangi, espère que les deux manifestations se dérouleront dans la paix.

Ethique et morale

«C’est une décision responsable. Vous avez tous suivi, à travers le média qu’au moment où le Rassemblement avait déjà projeté une manifestation le 28 de ce mois, les amis de la MP ont aussi arrêté la même date. C’est une façon de nous pousser à la violence et à l’affrontement», a expliqué le porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya.

Selon lui, la décision du Rassemblement est un message «d’éthique et de morale» lancé à l’opinion.

«Nous allons organiser notre marche le 30 novembre, et le problème est réglé. Nous voulons avoir une transition sans la personne de Joseph Kabila. Nous avons signé avec lui un accord politique et il ne prévoit pas une quelconque prolongation si les élections ne sont pas organisées», a ajouté Augustin Kabuya.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)