Equateur : protestations à Mbandaka contre les nominations des médecins aux fonctions de direction

Plusieurs jeunes ont manifesté mercredi 22 novembre devant la Division provinciale de la santé de l’Equateur à Mbandaka. Ils protestaient contre les nouvelles nominations des médecins pour diriger les hôpitaux publics et zones de santé. Ces nominations ont été faites le 17 novembre dernier par la gouverneur intérimaire de l’Equateur. Pour les manifestants, il s’agit d’une mise en place de trop.
 
Selon eux, chaque gouverneur nommé à l’Equateur procède après son investiture à de nouvelles mises en place au sein des hôpitaux publics et zones de santé. Des pratiques qui selon eux ont détruit le système de santé de la province.
  
«Nous avons perdu plusieurs de nos frères. Ils sont morts parce que certains médecins promus n’ont pas la capacité d’occuper ces fonctions», a déploré un des manifestants. Ces derniers réclament du changement. Et pour se faire entendre, ils ont brûlé des pneus et placé des barricades à l’entrée des bureaux de la Division provinciale de la santé.
 
A Radio Okapi, un médecin qui a requis l’anonymat a également dénoncé la corruption et le clientélisme qui entourent chaque nouvelle mise en place dans le secteur de santé à l’Equateur.
 
Réagissant à ces accusations, la porte-parole de la gouverneur intérimaire de l’Equateur a indiqué que cette nouvelle mis en place est consécutive à une recommandation faite trois jours plutôt au gouverneur par le comité de pilotage du secteur de la santé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner