La MONUSCO préoccupée par la situation sécuritaire à Lubero

La situation sécuritaire et celle des droits de l’homme  dans le  territoire de Lubero restent précaires, a reconnu le représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC, David Gressly, lors d’un point de presse vendredi 1er décembre à Goma. Les moyens militaires seuls ne suffisent pas pour trouver des solutions à l’instabilité dans cette région, a-t-il estimé.

« L’essentiel, c’est la paix. Et tout vient après. Je connais très bien la situation autour de Lubero, qui est très difficile actuellement. Nous avons une base militaire à Lubero qui est très active ; mais on sait que la situation en matière des droits de l’homme reste très tendue», a affirmé David Gressly.

Selon lui, la protection des droits de l’homme constitue une des  priorités de la MONUSCO. «On ne peut pas utiliser seulement les moyens militaires pour trouver une solution. Ça demande aussi un soutien politique et la résolution des conflits si on veut vraiment  avancer vers une certaine stabilité », a poursuivi M. Gressly.

/sites/default/files/2017-12/021117-p-f-goma_dsrg_david_gressly_sur_lubero.mp3

Le  territoire de Lubero est caractérisé par l’activisme des groupes armés Maï-Maï, qui s’affrontent entre eux mais aussi avec les FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (170)
Ebola (62)
FARDC (52)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
Unpc (27)
FCC (26)
Corruption (25)
UDPS (25)
Sécurité (20)
Butembo (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (19)