Nord-Kivu: des officiers militaires accusés de faciliter la fraude minière

La Commission nationale de la lutte contre la fraude minière (CNLFM) au Nord-Kivu accuse de «hauts gradés de l’armée » d’abuser de leurs positions pour faire libérer des militaires et des civils détenus pour trafic illicite des minerais au Nord-Kivu.
 
Le représentant de cette structure au Nord-Kivu, Daniel Ngoie Mbayo affirme subir actuellement des pressions de certains hauts gradés de l’armée pour qu’il libère un officier détenu depuis environ trois mois pour avoir tenté de faire passer 600 Kg de coltan vers le Rwanda.
 
Il dénonce une pratique consistant à couvrir la fraude minière au Nord-Kivu qui appauvrit la province au profit des pays voisins.

Vous pouvez suivre M.Mbayo dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2017-12/071217-p-f-goma_fraude_miniere_denoncee_par_la_cnlfm-web.mp3
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires