Sud-Kivu: David Gressly «préoccupé» par la situation des enfants non scolarisés à Mwenga et Walungu

En séjour au Sud-Kivu, le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC David Gressly s’est rendu dans le territoire de Mwenga où il a exprimé sa préoccupation face à la situation de plusieurs enfants qui s’adonnent à l’exploitation artisanale des minerais au lieu d’aller à l’école.
 
«Le fait qu’il y ait des enfants qui ne vont pas à l’école veut dire qu’ils n’ont pas vraiment de l’avenir. Ça risque d’aggraver dans le temps la situation sécuritaire, si vous avez toujours des enfants qui deviennent  grands sans avoir les capacités nécessaires pour rechercher de l’emploi», a dit à Radio Okapi M. Gressly.
 
Dans le territoire de Walungu où il s’est rendu par la suite, le numéro deux de la MONUSCO a déploré la situation des enfants dans le camp de transit des réfugiés rwandais. Il a souligné la nécessité du retour des ex-combattants rwandais installés à Walungu depuis 2014 pour qu’ils reprennent le chemin de l’école.
 
«A mon avis, ce n’est pas du tout correct, ils ont une opportunité de rentrer au Rwanda où il y a un programme pour eux, où les enfants là-bas peuvent être scolarisés. Il faut faire un effort pour les enfants pour qu’ils puissent retrouver une vie normale comme les autres», a plaidé David Gressly.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires