Jean-Marc Kabund : «Le pouvoir a peur de voir la population manifester »

Les activités ont été paralysées mardi 19 décembre dans plusieurs villes de la RDC. L’UDPS estime que son appel à la marche a été entendu, expliquant que le déploiement de la police sur la voie publique partout dans le pays constitue une « forme de terrorisme ».

Le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, soutient que le pouvoir a peur de voir la population manifester :

«C’est un résultat qui nous satisfait, dans la mesure où le pouvoir a démontré une fois de plus qu’il a peur du peuple. Aujourd’hui, on sait situer dans quel camp est la peur… Parce que le fort déploiement des services de sécurité de l’ordre dans la ville de Kinshasa et partout ailleurs, à l’intérieur du pays prouve à suffisance que non seulement le régime de Kabila n’offre pas la possibilité d’une expression démocratique, mais aussi, il a peur de l’expression du peuple, qui ne veut plus le voir diriger le pays après le 31 décembre 2017».

/sites/default/files/2017-12/02._191217-p-f-jean_marc_kabund-00.mp3

Cette marche avait été initiée par le Rassemblement de l’opposition pour exiger l’organisation des élections en RDC sans le président Kabila.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)