Sud-Kivu : début du procès d'Abbas Kayonga, ex-chef anti-fraude

La cour militaire du Sud-Kivu a débuté jeudi 21 décembre le procès d’Abbas Kayonga et compagnie dans la commune d’Ibanda à Bukavu. Le tribunal militaire de garnison de Bukavu déclaré incompétent le mois de novembre dernier pour juger cet ex-chef de la lutte anti-fraude minière.

L’ouverture de la séance a consisté à l’identification de tous les 32 prévenus qui ont comparu devant la cour militaire.

Selon l’auditeur militaire supérieur près la cour, le colonel Wavara, les prévenus sont passés de 29 à 32 avec l’arrestation de  certains officiers inculpés dans l’affaire Abbas après une nouvelle enquête.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner