RDC : persistance de l’insécurité à Fizi

Deux civils ont été blessés grièvement par balle le weekend dernier au village de Swima lors d’une altercation entre la population locale et un militaire des FARDC. Au village de Kikwena, près de Baraka, un militaire des FARDC a été tué par balle le même weekend par des présumés miliciens de la coalition de Yakutumba, annoncé mardi 26 décembre la société civile du secteur de Tanganyika dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu).

Le corps du soldat des FARDC tué gisait encore samedi matin au sol sur la route nationale numéro cinq à Kikwena. Alors que les malfrats s’étaient retirés la veille, après leur besogne, dans les moyens plateaux.

C’est pour la troisième fois, en l’espace d’un mois, que les positions des FARDC  sont attaquées aux villages Kikwena et Lweba dans le secteur de Mutambala. Selon des sources locales, ces bandits sont identifiés comme des jeunes du milieu, longtemps habitués au braquage sur la route nationale numéro cinq.

Auparavant, une réaction des FARDC dans ces deux villages était dénoncée par la société civile locale, qui parlait d’arrestations arbitraires des jeunes. Mais d’après des sources militaires sur place, certains parmi ces jeunes auditionnés au bureau 2 du 3301e régiment des FARDC à Baraka appartiendraient au groupe du chef milicien Yakutumba.

La société civile déplore, par ailleurs, l’incident survenu à Swima le weekend où une dispute a dégénéré entre un préfet des études et un militaire. L’enseignant revenait de son école à bord d’une moto lorsqu’il a rencontré le militaire, qui ne voulait pas lui laisser le passage. La dispute entre les deux hommes a alerté la population locale, qui est venue les départager.

Mais le militaire, pris de colère, a commencé à tirer sur la foule qui l’entourait. Le sort de ce militaire, qui était en état d’ébriété, n’est pas connu. Mais, les deux blessés ont été évacués par le CICR à Bukavu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner