Kananga : 5 déplacés internes meurent par manque de nourriture notamment

Cinq personnes, déplacées internes de Bikuku central dans la ville de Kananga (Kasaï-Central), sont mortes par manque de nourriture et de soins appropriés. Le président des déplacés, Maurice Kande Mulume, a déploré cette situation, mercredi 10 janvier, dans une interview accordée à Radio Okapi.

Selon lui, parmi les victimes figurent quatre adultes et un enfant.

Ces familles déplacées avaient fui les combats dus au phénomène Kamuina Nsapu dans l’espace Kasaï. Maurice Kande Mulume plaide une assistance à plus de 46 000 ménages enregistrés dans la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)