Nord-Kivu : la société civile opposée à l’expulsion des creuseurs artisanaux du site minier de Bisié

Le groupe thématique de la société civile du Nord-Kivu, chargé des mines, s’insurge contre l’expulsion par la société minière Alpha Mines des exploitants artisanaux des minerais du site minier de Bisié, situé dans le territoire de Walikale.

Selon ce département de la société civile du Nord-Kivu, cette expulsion qui a commencé depuis décembre 2017, se fait en violation  de la loi minière en RDC et des droits humains.

Prince Kihangi, le responsable du groupe thématique de la société civile du Nord-Kivu chargé des mines renseigne que cette opération affecte entre deux et trois milles creuseurs artisanaux.

« Ces gens n’avaient que ça comme activité de survie. Il y a des raisons de s’inquiéter. Tout le monde est déguerpi du site » déplore M. Kihangi, qui dit craindre également un éventuel regain de l’insécurité à Njingala et Mubi, les deux localités de Walikale où sont transférés ces creuseurs avec leurs familles.

D’après lui, plusieurs ex-combattants des groupes armés figurent parmi ces expulsés.

« Et ces ex-combattants n’avaient que ça comme activité de survie. Maintenant, ils n’ont plus cette activité. Comment est-ce que qu’on va les encadrer. Ils sont jetés dans les rues sans activité alternative» relève-il.
Les responsables de la société Alpha mines sont restés injoignables.

Cette entreprise minière envisage depuis janvier 2017 de lancer l’exploitation industrielle de cassitérite de ce site minier avec l’accord de l’Etat.

Dans le cadre de cet accord, un moratoire dont la validité court jusqu’en février 2018 avait été accordé à tous les exploitants artisanaux installés dans ce site afin qu’ils s’organisent pour vider le lieu. La société civile du Nord-Kivu reproche également à Alpha-Mines le non-respect des engagements pris dans le cadre de cet accord.
 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner