Ituri : 536 cas de choléra enregistrés en une année, 17 morts

Dix-sept personnes sont mortes de choléra sur les cinq cent trente-six cas enregistrés de janvier 2017 au 15 janvier 2018, dans les zones de santé de Tchomia, Gety, Angumu et Nyarambe en Ituri. Ces chiffres ont été présentés jeudi 18 janvier à Bunia par les médecins chefs de ces entités sanitaires, lors de la clôture d’un atelier d’élaboration de plan multisectoriel budgétisé de lutte contre le choléra  en Ituri de 2018 à 2020.

Selon ces sources, la recrudescence de choléra est due au problème d’eau potable et latrines surtout dans les localités situées au bord du lac Albert, ainsi qu’au manque de respect des mesures d’hygiène.

Dans la zone de santé de Tchomia, la situation de choléra était presque maitrisée avant 2012 suite aux implications  des  humanitaires qui avaient aménagé  des sources d’eau  potable à Tchomia-centre et ses environs ainsi qu’à Kasenyi.

Les résultats des travaux  en carrefour ont révélé que les cas de choléra qui se propagent sont souvent notifiés dans les ilots notamment Rukwanzi et Matete dans la zone de santé de Tchomia et Kagoro dans la zone de santé de Gety.

Dans ces ilots, il n’y a pas de source d’eau potable ni latrine. Ces conditions d’hygiènes précaires exposent la population à cette maladie.

«Ce sont les ilots qui sont comme les zones où débutent les cas de choléra. Pas d’eau potable, les gens se soulagent dans le lac, ils utilisent cette même eau du lac. C’est difficile de créer des toilettes dans ces ilots», a indiqué le médecin chef de zone de Tchomia, Dr Hervé Bavi.

Les besoins eau potable et latrine hygiénique pour lutter contre cette maladie des mains salles se posent aussi avec acuité dans les zones de santé de Nyarambe et Angumu en territoire de Mahagi.

Dans ces deux zones de santé, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) s’engage à mobiliser les fonds, à l’instar d’autres partenaires, pour la lutte contre le choléra en Ituri.

«Le travail de l’Unicef c’est de donner un appui technique et financier mais aussi mobiliser d’autres acteurs pour qu’ils participent à l’élimination de choléra», a affirmé le chef de bureau de l’UNICEF en Ituri, Getrude Muswamba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)