Vital Kamerhe : « Le président Kabila a une vision édulcorée de la réalité de la RDC »

Vital Kamerhe, président du parti politique de l’opposition Union pour la Nation congolaise (UNC) estime qu’à travers sa conférence de presse du vendredi 26 janvier, le président de République a dit plusieurs contrevérités et a une vision édulcorée de la réalité en RDC.

« Pour le président Kabila, le pays se porte mieux aujourd’hui. Le président  a une vision édulcorée de la réalité. Car la vie de la population est au plus bas avec le retour des maladies autrefois éradiquées comme le choléra à cause d’une absence de politique en matière d’hygiène. Dans quel pays vit M. Kabila ? En tout cas pas en RDC ? Une capitale envahie par les immondices ? Une perte vertigineuse de pouvoir d’achat, grève des fonctionnaires, l’accès au soin de santé est quasi nul. Joseph Kabila a manqué de considération vis-à-vis du peuple congolais », a affirmé Vital Kamerhe au cours d’une conférence de presse organisée ce samedi 27 janvier à Kinshasa.

Selon lui, les contraintes du calendrier électoral proposé par la CENI ne peuvent pas être un alibi pour repousser élections. Il suspecte le pouvoir en place de reporter à nouveau les élections.

« Quelqu’un qui veut partir le 23 décembre n'a plus à brandir projet société. Le peuple congolais doit rester vigilant et faire le nécessaire pour casser la dictature. J'appelle peuple à marcher jusqu'à la victoire finale », recommande le président de l’UNC.

Selon lui, le président Kabila est aujourd’hui un homme isolé :

« Joseph Kabila est aujourd'hui un homme seul, isolé. Il veut aussi isoler le pays. Sinon comment expliquer que l’opposition, la société civile, les Catholiques, musulmans, protestants se rangent aux côtés du peuple et comprennent que tout va mal, qu'il n'y a pas de justice, pas de perspectives d'avenir, lui estime que tout va bien ».

Des excuses exigées

Il lui demande de retirer sa phrase prononcée au cours de sa conférence de presse du vendredi 26 janvier : « Mon regret est de ne pas avoir réussi à transformer l'homme congolais, objectif de notre révolution. On a gardé des points négatifs du Zaïre».

 « M. Kabila voulait transformer les Zaïrois que nous étions en Congolais, parce qu’il estimait que des Zaïrois étaient des jouisseurs, des nuls. C’est une insulte au peuple Congolais. J’exige qu’il puisse retirer cette phrase insultante. Où, était-il en ce moment où nous étions zaïrois ? Etait-il zaïrois comme nous ou pas ? Je me souviens à cette époque-là, étudiants zaïrois à l’Université de Kinshasa, nous avions des logements, on ne payait pas des frais académiques, on nous payait une bourse d’étude par le gouvernement zaïrois », s’est rappelé Vital Kamerhe.

Il nota aussi que la constitution n'a jamais été l’œuvre d’un seul individu mais un résultat des accords de Sun City. Parce que, indique-t-il, plus de 85% de population a voté pour cette constitution que « nous avons l’obligation de protéger ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (83)
RDC (78)
Elections (72)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)