Nord-Ubangi : un commissariat de la police incendié à Yakoma à la suite de la mort par torture d’un policier

 Un policier a été tué par torture sur ordre du colonel commandant du commissariat de la police de Yakoma (Nord-Ubangi). Le colonel accusait  la victime d'avoir favorisé l'évasion d'un détenu du cachot du commissariat et a ordonné aux autres policiers de torturer et frapper le policier suspecté d’avoir favorisé cette évasion.

Molesté par ses compagnons d’armes, ce policier a succombé à ses blessures, vendredi 9 février.

En réalité, indique Tailor Taima de la société civile de Yakoma, le policier tué avait plutôt autorisé ce détenu à se soulager, le temps de regagner le cachot.

Informés, les membres de la famille du policier tué, originaire du village Kusa situé à 12 kilomètres de Yakoma-centre, sont descendus au commissariat territorial. Avec les jeunes gens du village, ils ont saccagé le bureau du commissariat et ont détruit documents et matériels de la police.

Par la même occasion, ils ont libéré les autres prisonniers qui étaient encore détenus dans l'amigo. 

La société civile déplore cette situation et constate que les policiers eux-mêmes deviennent aussi des victimes de la torture. Taylor Taima demande que ce colonel de la police soit jugé en flagrance en audience publique. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (103)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (47)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)