Nord-Kivu : 14 morts des suites de la rage canine à Walikale

La rage canine a déjà fait quatorze morts  et trente autres personnes souffrent de morsures des chiens enragés depuis début 2018 dans la zone de santé de Kibua en groupement Ihana dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu), a indiqué lundi 19 février le chef de ce groupement, Mwami Séraphin Ngulu. Selon lui, environ 100 chiens ont déjà été abattus par la population.

Mwami Séraphin Ngulu révèle que quelques victimes admises à l’hôpital de Kibua ne sont pas soignées :

«Il y a maintenant quatorze morts et plus de trente malades internés à l’hôpital de Kibua et d’autres sont dans des familles d’accueil. Jusqu’à présent, ils ne sont pas soignés. Il n’y a pas de vaccin : c’est ça vraiment le grand problème. Quatorze morts et trente malades qui sont dans le désespoir. C’est terrible !»  

Pour l’instant, seul le ministre provincial de l’Agriculture aurait envoyé une délégation à Kibua pour vacciner les chiens. «Ça ne sert à rien de soigner les chiens et abandonner la population !», estime le Mwami Séraphin Ngulu qui appelle les autorités à prendre soin des malades.

Plus de cent chiens ont déjà été tués par les habitants de ce village, indique la même source.

«Ce qui est grave, aujourd’hui : l’épidémie a déjà atteint même la zone de santé de Walikale», a-t-il poursuivi.

Le ministre provincial de l’agriculture et élevage n’a pu être joint pour s’exprimer sur cette question.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner