Forum des As : «Joseph Kabila réaffirme le caractère irréversible du processus électoral»

Revue de presse du vendredi 23 février 2018.
 
Le président gabonais Ali Bongo a séjourné à Kinshasa jeudi 22 février. Il a échangé avec son homologue congolais, Joseph Kabila, sur l’organisation, à Libreville, de la 2ème session extraordinaire de la COPAX (Conférence des Chefs d’Etat du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale) les 5 et 6 mars 2018, l’examen de la situation générale en Afrique centrale, et sur les relations bilatérales entre les deux pays, écrit Forum des As.
 
Le quotidien s’inspire du communiqué final qui a sanctionné cette rencontre, et note que le président Joseph Kabila «a réaffirmé le caractère irréversible dudit processus», non sans féliciter son hôte de « l’issue heureuse du dialogue national par la tenue prochaine des élections législatives ».
 
Pour cela, le président Kabila peut compter sur le soutien d’Ali Bongo, renchérit 7sur7.cd.

Le Président Ali Bongo a félicité le Président Joseph Kabila «pour les efforts accomplis par le gouvernement de son pays dans le cadre du processus électoral en cours devant aboutir à des élections démocratiques, transparentes et apaisées». Il a ainsi promis l’appui de son pays au processus électoral en cours en RDC.
 
Ali Bongo et Joseph Kabila soucieux de la réussite du processus électoral en RDC comptent sur l’implication des opposants, ajoute Kinshasatimes.cd

Les deux chefs d’États ont lancé «un vibrant appel à tous les acteurs politiques et de la société civile de la RDC et du Gabon à se mobiliser en vue de la concrétisation des agendas électoraux de leurs pays respectifs dans l’unité, le calme et la paix», poursuit ce média en ligne.
 
Pour Le Phare après les présidents du Congo-Brazzaville, Denis Sassou, de l’Angola, Jaoa Lourenço et de la Zambie, Edgar Lungu, «Kabila se rapproche de Bongo».

Sous couvert du renforcement de la coopération bilatérale et régionale, ces rencontres lui servent de tribune pour s’assurer du soutien de ses homologues à ses efforts de pacification et de modernisation de la RDC mais aussi pour la réaffirmation de sa volonté de conduire le peuple congolais aux élections, de manière inexorable, décortique le tabloïd.
 
Il s’agit, selon Le Phare, là d’une sorte de lobbying visant à battre en brèche tout ce qui se dit à Washington, à Londres, à Berlin et surtout à Bruxelles autour de ce que les occidentaux considèrent comme son refus d’appliquer intégralement l’Accord du 31 décembre 2016 et de rendre le tablier plus d’une année après l’expiration de son second et dernier mandat.
 
Le Potentiel se lance dans «les non-dits» de cette visite de Bongo à Kinshasa. Le président Ali Bongo, qui fait entre-temps face à une crise politique intense dans son pays, est parvenu cependant à s’imposer dans son bras de fer avec son principal opposant, Jean Ping, rappelle le journal.

Il attend dès lors inspirer son homologue de la RDC, très en difficulté pour s’octroyer un 3ème mandat présidentiel, soutient le quotidien qui note qu’à Kinshasa, le président Ali Bongo, est venu apporter tout son soutien à son homologue de la RDC. Autrement dit, le président Kabila peut compter sur Ali Bongo.
 
Pour L’Avenir, en dehors des questions politiques, les deux chefs d’Etat ont également échangé sur la question de l’exploitation du pétrole, afin que la RDC puisse tirer suffisamment profit de l’expérience gabonaise dans ce domaine. Ils ont salué l’excellence de leurs relations et ont réaffirmé leur détermination à renforcer davantage les liens de coopération, d’amitié et de fraternité qui unissent leurs pays et leurs peuples respectifs. Ils ont exprimé le souhait de la tenue, dans les meilleurs délais, de la Commission mixte entre les deux pays.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner