Tueries en Ituri : les députés originaires de Djugu vont boycotter l’ouverture de la session de mars

Les députés nationaux originaires du territoire de Djugu ont décidé de ne pas assister à l’ouverture de la session de mars pour exiger le rétablissement de la paix dans ce territoire de l’Ituri.
 
Ils ont annoncé leur décision dans une conférence de presse organisée mardi à l’issue d’une réunion d’évaluation de la situation sécuritaire de la région à Bunia. D’après ces élus, la situation de Djugu est devenue un drame humanitaire caractérisé par des tueries, des destructions des infrastructures et des déplacements des populations.
 
Ils recommandent à la population de l’Ituri de rester unie pour barrer la route à « ceux qui cherchent à diviser la province en faisant croire à un conflit identitaire ».
 
Ils renouvellent également leur confiance aux forces de l’ordre déployées dans le territoire et encourage le ministre de l’Intérieur dans ses initiatives  pour éradiquer mettre un terme à ces tueries.  ​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner