Goma : l'ONG ASVOCO porte plainte contre des magistrats corrompus

L’association des volontaires du Congo (ASVOCO) porte plainte contre un certain nombre de magistrats de Goma. Dans une lettre du 11 avril, adressée au Procureur général de la République et au premier président de la Cour suprême de justice à Kinshasa, cette association de défense des droits de l’homme cite des juges et magistrats qui se seraient illustrés dans la corruption et la concussion.

«Tout est monnayable maintenant. Vous allez devant un magistrat, un OPJ, la première des choses : ‘donnez-moi la communication, donnez-moi le transport’. Maintenant, c’est comme si on a tout ignoré de la corruption. Tout ce qu’on fait maintenant c’est de monnayer la justice », a témoigné un animateur de l’ASVOCO sous anonymat.

L’association demande que les magistrats concernés soient sanctionnés. Elle dit avoir dénoncé, dans cette correspondance, « avec preuves » les magistrats et juges qui ont été corrompus.

« Vous allez au parquet pour faire l’opposition : donnez l’argent ; je fais l’appel : donnez l’argent. Pourquoi tout ça. Est – ce que c’est nous qui avons engagé ces magistrats ? ce qu’ils font c’est leur travail. Le magistrat est payé. Qu’il soit mal payé ou pas, il est payé par l’Etat. Ce n’est pas la population qui doit payer le magistrat », a poursuivi la même source.

Les autorités judiciaires à Goma indiquent que pour toute plainte, un dossier judiciaire est ouvert pour vérifier si les faits mis à charge de l’accusé sont avérés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner