RDC : la dépouille d’Etienne Tshisekedi sera exposée au Palais du Peuple

La dépouille d’Etienne Tshisekedi sera exposée au Palais du peuple qui a été choisi comme lieu d’exposition, du recueillement ainsi que des hommages pendant 48h. C’est l’une des décisions prises ce samedi 21 avril à Kinshasa lors des pourparlers entre le gouvernement, la famille d’Etienne Tshisekedi et l’UDPS.

A l’issue de ces pourparlers, un accord a été signé entre les trois parties sur l’organisation des funérailles de l’ancien président de l’UDPS. Une commission spéciale composée de neuf membres est mise place pour organiser ces funérailles.

L’Etat congolais s’engage à prendre en charge tous les frais d’organisation des funérailles d’Etienne Tshisekedi.

Selon Mgr Gerard Mulumba, petit-frère de l’illustre disparu, cette commission sera dirigée par le vice premier ministre et ministre de l’Intérieur, secondé par un représentant de la famille et celui de l’UDPS.

Le corps est d’Etienne Tshisekedi est attendu à Kinshasa à une date qui sera fixée ultérieurement.

Les trois parties ont convenu que le corps d’Etienne Tshisekedi reposera dans la concession familiale située dans la commune de la N’sele et invitent toutes les forces vives politiques et sociales à observer une trêve politique.

Il est demandé aux forces politiques d’éviter toute récupération politique par les propos, gestes et actes de nature à perturber l’organisation harmonieuse de ces funérailles.

Ce programme sera exécuté de bonne foi par les parties signataires indique le communiqué signé par le ministre de l’Intérieur Henri Mova, le gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta, le secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund et Mgr Gérard Mulumba, frère d’Etienne Tshisekedi.

Le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa a créé des tensions entre sa famille, son parti l’UDPS et le Gouvernement. Annoncé pour le 11 mars 2017, le rapatriement du corps du président de l’UDPS n’a toujours pas eu lieu. Pour cause : la famille, le parti et les autorités congolaises ne se mettaient pas d’accord sur le lieu d’inhumation, la date du rapatriement et l’organisation des obsèques.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)