Etienne Tshisekedi : famille et acteurs politiques demandent le rapatriement de sa dépouille en RDC

«Nous ne croyons pas qu'il mérite moins que d'autres», ou «Il faut absolument que la dépouille mortelle de cet illustre disparu revienne au pays» ou encore «On ne persécute pas un mort». Autant de phrases prononcées jeudi 1er février par les membres de la famille d’Etienne Tshisekedi et des acteurs politiques pour réclamer le rapatriement de sa dépouille mortelle conservée depuis un an dans un funérarium de Bruxelles.
 
Ces personnes se sont exprimées a l’occasion d’une messe de recueillement dite ce jour à la cathédrale Notre Dame du Congo à Kinshasa.
 
Le premier à faire ce plaidoyer est le frère ainé de feu Etienne Tshisekedi, Mgr Gérard Mulumba, qui a officié la messe en mémoire de l’illustre disparu.
 
«J’espère que finalement les autorités politiques de notre pays, finiront par se décider de rapatrier la dépouille et d'organiser les funérailles qu'il mérite, nous ne croyons pas qu'il mérite moins que d'autres», a soutenu Mgr Mulumba, dans son homélie.
 
Présente à cette célébration, la secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba, demande aussi le rapatriement «rapide» de la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi.
 
«A la suite de la prêche de Mgr Mulumba, ceux qui gèrent encore ce pays devraient réfléchir parce que ce qui est arrivé à l'autre peut aussi leur arriver. Il faut absolument que la dépouille mortelle de cet illustre disparu revienne au pays», a défendu Eve Bazaiba.
 
Une position soutenue par Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC).
 
«On ne persécute pas un mort, on ne peut pas condamner le corps de Tshisekedi wa Mulumba-qui a tant fait pour le pays-à l'exil  forcé. Rien n'est impossible à Dieu, ça se fera! Le rapatriement du corps et l'enterrement avec tous les honneurs dus à son rang», espère l’ancien candidat à la présidentielle de 2011.
 
Le président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi est décédé le 1er février 2017 à Bruxelles, alors qu’il s’y était rendu pour des soins médicaux. Une année après, sa dépouille n’est toujours pas rapatriée en RDC.

Sa famille, son parti politique ainsi que le Rassemblement de l’opposition ont participé à une messe organisée en sa mémoire à la cathédrale Notre Dame du Congo. Plusieurs personnalités politiques de l’opposition et les leaders de la société civile ont pris part à cette commémoration.
 
Au moins deux autres messes similaires ont été dites à Kinshasa par des anciens compagnons de lutte de d’Etienne Tshisekedi qui revendiquent son héritage politique. Tshisekedi qui aura combattu la dictature de Mobutu avant de s’opposer aux régimes politiques de Kabila père et fils.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (103)
RDC (101)
Elections (89)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)