Grève des agents de la SCTP à Matadi : la FEC déplore un préjudice énorme

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) dans le Kongo-Central déplore ce qu’elle qualifie d’énorme préjudice pour les opérateurs économiques à la troisième semaine de grève qu’observent les agents de la société commerciale des transports et des ports (SCTP) au port de Matadi.

Les agents de la SCTP réclament le paiement de douze mois d’arriérés de salaire et conditionnent toute reprise du travail au paiement d’au moins cinq mois et des engagements fermes de l’entreprise à apurer sa dette.

Tous les services générateurs des recettes au port de Matadi sont aux arrêts à la suite de ce mouvement de grève sèche.

Conséquence de cette protestation, aucun navire n’accoste au Port de Matadi. La plupart sont orientés vers le port privé de l’entreprise Midema.

Et sur place, le retrait des marchandises engendre des frais supplémentaires, relève Michel Samba, vice-président de la FEC au Kongo-Central qui parle d’une situation préjudiciable pour les affaires en RDC.

Il s’étonne par ailleurs du silence du gouvernement central dans ce dossier et appelle à l’intervention des autorités compétentes, rappelant que la situation dure déjà depuis trois semaines et est à la base d’une crise sociale à Matadi.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (76)
élection (67)
Elections (65)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (30)
ADF (29)
Vclub (26)
FCC (24)
Caf (23)
Léopards (22)
Mazembe (19)
Linafoot (19)