Nord-Kivu : plaidoyer pour une « assistance d’urgence » aux retournés de Nyamaboko

Les retournés de plusieurs localités des groupements Nyamaboko Ier et II dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu ont besoin d’une « une assistance d’urgence », a plaidé dimanche 29 avril, le délégué du gouverneur de la province, Olivier Bahuma. Selon lui, ces groupements n’ont plus d’écoles et les cases des retournés ont été détruites après les affrontements entre les groupes armés locaux dans cette zone en février et mars derniers.

« Nous ne pouvons que lancer un SOS à quelqu’un qui a une bonne volonté qui peut assister notre population. Les villages concernés, il s’agit d’abord du groupement Nyamaboko premier et du groupement Nyamaboko deux, sans oublier les ménages d’accueil se trouvant dans le groupement Waliwa Yungu en territoire de Walikale », a plaidé Olivier Bahuma, qui a rappelé que les combats dans ces groupements mettaient aux prises les habitants des localités de Butike, qui se battent contre ceux de la localité Mihanga et vice versa.

« C’est par là que se trouve la genèse de cette guerre. Nous poursuivons des enquêtes pour établir les responsabilités de chacun. Mais pour le moment nous ne saurons pas dire qu’il s’agit de tel ou autre qui a détruit telle école », a indiqué M. Bahuma. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (67)
FARDC (56)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (27)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Kinshasa (24)
Sécurité (24)
ADF (23)
Ituri (23)
Corruption (21)
Léopards (21)
JED (21)