Ituri : des terres arables accordés aux réfugiés sud-soudanais à Biringi

Les autorités coutumières de Biringi dans le territoire d’Aru (Ituri) ont accordé des terres arables à certains réfugiés sud-soudanais cantonnés dans leur localité, afin qu’ils les cultivent et produisent pour leurs propres comptes ainsi que pour la communauté locale.

Ces réfugiés ont reçu à cet effet des semences de la part de la FAO et de l’ONG ADSS, qui travaille en collaboration avec le HCR.

Environ 4299 réfugiés sud-soudanais se trouvent actuellement dans le site des déplacés de Biringi, géré par le HCR. En 2016, ils étaient, selon la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), environ 42 000, qui avaient fui la guerre civile dans leur pays.

Certains résident jusqu’à ce jour dans les zones frontalières du territoire d’Aru.

D'autres ont préféré se refugier en Ouganda pour que leurs enfants profitent du système éducatif de ce pays, dont la langue officielle est l'anglais, qui est également la langue officielle du Soudan du Sud.

Jusqu' au 31 mars 2018, la RDC accueillait 91.038 réfugiés sud-soudanais.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner