Kasaï-Central : fin du conflit foncier opposant depuis plusieurs années deux groupements à Dimbelenge

Le conflit de terre qui opposait depuis plusieurs années au Kasaï-Central les groupements de Bakwa Mayi 2 et Bakwa Tshiya a trouvé un dénouement. L’administrateur du territoire de Dimbelenge, Buanga Dibeya, l’a affirmé mardi 29 mai à Radio Okapi. Il dit avoir tranché en faveur du second groupement. Les chefs de ces deux entités se disputaient une portion de terre située dans le village Mutanga Dibela.
 
A en croire l’administrateur du territoire, ce terrain est riche en minerai de diamant. Il s’y est rendu le 25 mai avec des membres du conseil de sécurité local pour écouter les deux parties en conflit et trancher ce litige.

C’est le chef de groupement de Bakwa Tshiya qui a écrit le 22 mai dernier aux autorités du territoire de Dimbelenge pour se plaindre de l’occupation de cette portion de terre après que le chef de Bakwa Mayi 2 a décidé d’y construire des maisons.
 
Buanga Dibeya dit avoir consulté des documents datant de l’époque coloniale ainsi qu’une décision prise par son prédécesseur pour prendre sa décision. Après sa décision, l’administrateur du territoire a invité les deux communautés à cohabiter pacifiquement. Jusque-ici, le conflit n’avait donné lieu à aucune violence.
 
A la fin de l’année passée, les deux groupements s’étaient déjà opposés au sujet de l’occupation des terres. Contraints par les violences qui ont secoué la région du Kasaï, des membres du groupement Bakwa Mayi 2 avaient trouvé refuge au groupement voisin de Bakwa Tshiya.

Selon la société civile locale, les déplacés avaient refusé de rentrer chez eux après le conflit, revendiquant la propriété de leurs nouvelles terres.

C’est après l’intervention des autorités du territoire que chaque communauté avait été invitée à vivre dans les limites de ses terres.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (62)
FARDC (51)
Ceni (30)
Kinshasa (30)
FCC (29)
Unpc (28)
Beni (28)
Corruption (26)
UDPS (26)
Sécurité (21)
Monusco (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)