RDC : les syndicats des enseignants désavouent le comité de gestion de leur Mutuelle de santé

La Synergie des syndicats des enseignants a désavoué les gestionnaires actuels de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP). A l’issue de leur assemblée générale tenue mercredi 18 juillet à Kinshasa, ils les accusent notamment de gabegie financière et de mise à l’écart des enseignants dans la gestion de leur contribution. Ils reprochent aussi à ce comité de gestion de s’allouer des sommes faramineuses au détriment des soins de qualité aux enseignants et leurs dépendants.
 
« La proportion de l’actuel comité c’est de s’octroyer 70% de fonds qui sont mis à leur disposition pour le paiement de leurs salaires et le fonctionnement contre 30% pour la prestation des soins. Dans les hôpitaux, les enseignants n’ont plus de soins de qualité », a dénoncé Jean Bosco Puna du Syndicat national des écoles conventionnées catholiques (SYNECAT).
 
Les enseignants parlent par ailleurs du manque d’un organe de contrôle des contributions des enseignants et d’une dilapidation éhontée des fonds de la mutuelle.
Pour Emery Masunga, porte-parole du Syndicat des écoles du Congo (SYECO), la Mutuelle doit être gérée par les enseignants et pour les intérêts des enseignants.
 
« Il y a des compétences. Nous SYECO, nous avons des camarades syndiqués qui siègent là-bas, nous leur avons retiré notre confiance », a-t-il indiqué.
 
La Synergie reproche également aux gestionnaires d’avoir échoué à étendre les actions de la mutuelle dans d’autres provinces du pays en dehors des villes de Kinshasa, Mbandaka et Lubumbashi.  Cette Synergie propose ainsi la création d’un comité de crise.
 
« Le comité de crise sera dirigé par huit membres venant des organisations syndicales à raison de deux membres au conseil d’administration, deux au secrétariat exécutif national et cinq à la commission de contrôle sous la présidence du camarade Jean Bosco Puna porte-parole de la synergie », a proposé Emery Masunga.
 
Dans sa déclaration, la Synergie des syndicats des enseignants de la RDC affirme attendre l’implication du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) pour concrétiser la volonté des enseignants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (85)
Ceni (85)
RDC (73)
élection (64)
Elections (64)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)