Le cardinal Monsengwo est le seul candidat capable de redresser le pays, selon la Ligue des Serviteurs

 
La Ligue des serviteurs, une structure de la société civile estime que le cardinal Lurent Monsengwo est le seul candidat président de la République capable de redresser « la situation chaotique » que traverse le pays. La position de cette organisation de la société civile est contenue dans une lettre ouverte adressée à l’intéressé et rendue publique lundi 30 juillet.
 
Pour Nsingi Pululu, président de cette structure, Mgr Monsengwo ferait mieux de s’inspirer de l’exemple des personnalités telles que Desmond Tutu, Nelson Mandela et Martin Luther King en acceptant la demande pressante de la population qui veut le voir sortir la RDC du chaos.
 
 « Nous constatons que la classe politique congolaise a atteint la ménopause, raison pour laquelle nous peuple congolais, proposons votre personne à la présidence de la république, afin de mieux organiser et transformer la société congolaise, que le président actuel a déclaré n’avoir pas réussi à faire. Son éminence le cardinal, vous avez déclaré que le peuple congolais serait en prison à ciel ouvert, et dirigé par les médiocres. A cet effet, la seule personne pouvant libérer le Congolais de cet emprisonnement est la personne qui l’a constaté », argumente Nsingi Pululu.
 
Pour la Ligue des serviteurs, refuser cette offre de prendre la présidence de la République « expliquerait clairement la complicité du cardinal avec ceux-là qui ont amené ce peuple dans cette misère ».
 
Dans une pétition lancée le 20 juillet à Kinshasa, la Dynamique chrétienne pour l’unité et le développement (DCUD) collecte les signatures pour pousser l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Mosengwo Pasinya à se porter candidat à la présidentielle de décembre 2018. Pour Mme Odette Babandoa Etoa, secrétaire nationale de ce regroupement des organisations chrétiennes, la RDC a besoin d’une personnalité intègre, compétente, qui rassemble et rassure les Congolais.
 
« Le Cardinal Laurent Monsengwo n’est pas candidat à un poste politique », avait rétorqué le Comité laïc de Coordination (CLC), dans un communiqué publié le 27 juillet à Kinshasa. Pour le porte-parole de cette structure, Jonas Tshombela, cette position reflète la volonté du prélat lui-même. L’intéressé ne s’est pas encore publiquement exprimé à ce sujet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)