RDC : Ensemble pour le changement confirme sa participation aux élections

La plateforme politique Ensemble pour le changement - qui soutient la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle - prendra part aux élections avec ses candidats aux législatives nationales et provinciales, a confirmé dimanche 12 août son , Delly Sessanga.

« Nous avons déposé des candidatures au niveau des provinciales et des législatives nationales. Nous avons un candidat à la présidentielle qui par les voies de fait du gouvernement a été empêché de venir déposer sa candidature et cela est de notoriété publique », a regretté Delly Sessanga.

Il a promis que la plateforme Ensemble pour le changement va poursuivre sa lutte politique pour obtenir le retour de son leader Moïse Katumbi.

« Nous poursuivons le combat pour que les droits de Moïse Katumbi soient respectés et qu’il soit candidat et que les Congolais soient mis en situation de choisir ceux qu’ils veulent voir gouverner ce pays », a soutenu Delly Sessanga.

Ainsi, a-t-il a annoncé des actions « de grande envergure et une mobilisation massive du peuple congolais en vue d’obtenir, en plus de la non-représentativité du président Kabila, la candidature de Moïse Katumbi a la présidentielle ».

« Nous avons un candidat, un programme, une offre politique à faire à ce pays. Les Congolais doivent rêver d’avoir un pays libre. Dans les prochains jours, nous lançons la campagne de sensibilisation pour une grande mobilisation en vue de réclamer la tenue d’une élection inclusive avec la participation de Moïse Katumbi », a indiqué Delly Sessanga.

Dans une déclaration politique publiée dimanche 12 août, le vice-président de la plateforme Ensemble pour le changement, Pierre Lumbi, a sollicité l’implication de Joseph Kabila pour permettre à Moïse Katumbi de rentrer en RDC.

Selon lui, Moïse Katumbi a été délibérément empêché, par le régime de Kinshasa, de rentrer dans son propre pays et de déposer son dossier de candidature.

Moïse Katumbi, président et initiateur de la plate-forme électorale Ensemble pour le changement n’a pas réussi à rentrer en RDC via la Zambie malgré ses tentatives, les 3 et 4 août 2018 derniers.

L’avion devant transporter l’ex-gouverneur du Katanga et ses collaborateurs n’avait pas obtenu l’autorisation d’atterrir au Katanga, selon sa plate-forme électorale. Le vice-premier ministre et ministre des transports avait déclaré pour sa part qu’aucune demande n’avait été déposée ni à l’autorité de l’aviation civile ni au ministère de tutelle.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)