Attaques de Djugu: 12 corps inhumés

Douze corps parmi les quinze enregistrés au cours des attaques des assaillants contre trois positions des FARDC dans le territoire de Djugu ont été mis en terre lundi soir à Kasenyi, à 55 kilomètres au Sud de Bunia. Trois autres corps des militaires sont toujours attendus à Kasenyi.

Les épouses des militaires, qui sont descendues dans la rue pour manifester leur colère lundi matin, exigent que la vérité éclate pour connaitre les circonstances de la mort de leurs maris.

L’auditeur militaire de l’Ituri dit avoir déjà ouvert un dossier judiciaire à ce sujet.

Le bilan des attaques de samedi à dimanche derniers contre les FARDC dans le territoire de Djugu (Ituri) est passé de onze à quinze morts. Des sources sécuritaires et les chefs coutumiers parlent de neuf militaires et de six civils, dont deux femmes, tués dans les villages de Movaramo, Songamoya et Tara à environ 80 Kilomètres à l’Est de Bunia au bord du lac Albert.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (96)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (78)
élection (54)
FARDC (44)
Monusco (41)
Beni (41)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)