Sud-Kivu : les miliciens de Yakutumba se retirent de Kilembwe

Les forces coalisées des miliciens Malaïka et Yakutumba se sont retirées de la cité de Kilembwe en territoire de Fizi, au Sud-Kivu, renseigne la société civile de Fizi. Ces miliciens ont occupé pendant une semaine ce chef-lieu du secteur de Lulenge après des violents combats contre les FARDC.

D’après le coordonnateur du Réseau local de protection des civils dans Uvira et Fizi, Yves Ramazani wa Ramazani, les hommes de Yakutumba se sont retirés sans combats à Kilembwe après avoir perdu la localité de Maï Ndombe.

Ils se sont dirigés vers Katupu dans la forêt de Hewa Bora, toujours dans le territoire de Fizi. Selon le chef de cellule de communication des FARDC au secteur opérationnel Sokola 2 au sud du Sud-Kivu, le lieutenant Jacques Kyenge, le général David Rugahi coordonne ces opérations militaires sur le terrain. Il demande aux habitants ayant fui les affrontements de quitter la brousse et de regagner leurs domiciles. Au cas contraire, fait-il remarquer, ils risquent d’être « confondus à l’ennemi ».

Avant de faire leur entrée lundi 24 septembre dans la cité de Kilembwe, les FARDC contrôlaient déjà plusieurs villages sur la partie entre le Sud-Kivu et le Maniema voisin.

Des violents combats ont opposé les miliciens aux forces loyalistes aux villages Kipupu, Panda, Lwiko, Gwado, Kabeya, Penemende, Maï Ndombe, Kiyungu et Turungu.

Le général de brigade David Rugahi demande, par ailleurs, aux éléments Malaïka et Yakutumba de déposer les armes. Dans le cas
contraire, il promet de les traquer « jusque dans leur dernier retranchement ».

La société civile indique qu’avant leur retrait, les miliciens ont relâché sans condition plusieurs personnes qu'ils avaient arrêtées à leur arrivée à Kilembwe. Il s’agit notamment d’un secrétaire de la collectivité, de quatre soldats FARDC et de quelques épouses des militaires. Ces personnes ont été admises à l’Hôpital Nakiliza de Kilembwe pour les soins.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires