RDC : HRW appelle la CPI à enquêter sur les massacres de Beni

« Les meurtres brutaux d’habitants de Beni ne cesseront pas tant que les commandants des forces responsables ne seront pas traduits en justice », indique un communiqué de Human Rights Watch (HRW), publié jeudi 4 octobre à Goma (Nord-Kivu).

Selon elle, aucune enquête n’ayant été diligentée par les autorités congolaises sur ces atrocités, la Cour pénale internationale (CPI) devrait enquêter en vue de futurs procès. 

« En quatre ans, le gouvernement congolais s’est montré incapable de mettre un terme aux abus et aux souffrances à Beni », souligne la directrice adjointe/Division Afrique de HRW, Ida Sawyer. Pour elle, « Beni a besoin de davantage d’action internationale pour protéger les civils, traduire les coupables en justice, et aider les soignants qui s’efforcent de lutter contre Ebola ». 

Puisque les autorités congolaises n’ont pas enquêté ni ouvert des poursuites judiciaires sur les massacres de Beni, poursuit communiqué, le bureau du procureur de la Cour pénale Internationale devrait s’en charger et étendre le champ de son enquête sur la RDC, pour couvrir les attaques qui ont commencé à Beni le 2 octobre 2014, il y a donc exactement quatre ans. 

A la MONUSCO, Human Rights Watch recommande le renforcement de ses capacités d’analyses et d’améliorer la protection des civils. 
Selon toujours HRW, plus de mille civils ont été tués à Beni durant les quatre années d’exactions. De janvier à septembre dernier, 235 autres victimes ont été enregistrées.
 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner