Kinshasa : la REGIDESO plaide pour la prolongation du projet d’adduction d’eau en milieu urbain

Le directeur général de la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) plaide pour une prolongation de la durée du projet d’alimentation en eau potable en milieu urbain (PMU). Il l’a affirmé jeudi 18 octobre à Kinshasa, au terme d’une visite des travaux sur terrain. Il était accompagné de la cellule d’exécution de ce projet et une délégation de la Banque mondiale, venue se rendre compte de l’état d’avancement de ce projet, qui bénéficie d’un financement additionnel.

La ronde a commencé par la station Djelo Binza à Ozone, passant par les réservoirs d’eau de Makala, situés dans la commune de Bumbu, et à la conduite d’eau de l’avenue Kikwit à la limite entre Ngaba et Limete.

L’intérêt de ce projet, qui doit s’arrêter au 31 décembre prochain, est immense pour la population de Kinshasa Ouest.

Le DG de la REGIDESO, Clément Mubiayi, a demandé au responsable du projet PMU auprès de la Banque mondiale, d’obtenir une prolongation :

« Nous avons l’espoir justement que d’ici là, la Banque mondiale refusera sa propre décision et retournera vers le gouvernement congolais, parce que sans la finition de tous ces travaux que nous venons de visiter, sans la construction de l’usine de l’Ozone, c’est la catastrophe pour la ville de Kinshasa, surtout dans la partie Ouest. C’est pour cela que nous sommes avec le chef de projet pour lui demander d’être notre interlocuteur valable. »

Le PMU initial était approuvé en décembre 2008 et mis en œuvre en novembre 2009 pour un budget de 190 millions de dollars. Comme il n’était pas achevé, en 2015, la Banque mondiale avait accordé un financement additionnel de 166 millions de dollars américains.

Une fois de plus, la mise en œuvre connait du retard et à deux mois de la fin du temps accordé à ce financement additionnel, les travaux ne sont pas terminés. Soixante-dix-sept containers des matériaux attendent encore au port de Matadi leur acheminement à Kinshasa.

A la station Djelo Binza d’Ozone, il est prévu la construction d’un grand réservoir d’eau avec trois compartiments de 110 000 mètres cubes d’eau.

A la station de Makala, une des plus grandes de Kinshasa avec une capacité de 24 000 mètres cubes, les travaux consistent à réhabiliter deux compartiments du réservoir en panne.

Globalement, ces travaux avec le financement additionnel visent à améliorer la desserte en eau dans les communes de Ngaliema et Mont Ngafula. Des effets d’amélioration de la desserte sont également attendus dans les communes de Selembao, Bumbu et environs, ont confié les ingénieurs qui conduisent les travaux.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner