Kasaï : paralysie d’activités à Kakenge

Les activités sont perturbées ce mardi 6 novembre à Kakenge et ses environs dans la province du Kasaï. Cette situation fait suite aux déplacements d’une frange de la population, qui craint des affrontements entre des jeunes de Mwa Kalamba et ceux d’autres localités voisines.

Diverses sources jointes à Kakenge indiquent que tout est parti d’une incompréhension à la suite de la vente d’un animal domestique. En effet, un habitant de la localité Nselenge a vendu son chien à un habitant de Mwa Kalamba.

Quelques jours après, l’animal s’est évadé. Soupçonnant que la bête serait retournée chez son premier propriétaire, le deuxième maitre a porté l’affaire au tribunal traditionnel de Mwa Kalamba.

Ce « tribunal » a envoyé plus de dix jeunes armés pour aller arrêter l’accusé. Celui-ci dernier a opposé une résistance. Ces jeunes se sont mis à tirer en l’air. L’accusé a aussi fait de même.

On n’a déploré aucune perte en vie humaine. Cependant, ces tirs ont créé la panique au sein la population locale, qui a choisi de se réfugier dans les localités voisines voire même à Mweka et vers Kakenge. 

Contacté par Radio Okapi, l’administrateur du territoire donne une autre version des faits. Il parle plutôt, sans plus de détails, de la résistance d’une personne contre des malfrats qui ont tenté de voler chez lui.  
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner