Kasumbalesa : Monusco et société civile sensibilisent sur la prévention des violences pendant le processus électoral

La section des affaires civiles de la Monusco et le cadre de concertation de la société civile de Kasumbalesa (CAS) ont exhorté mardi 13 novembre les chefs des quartiers, les représentants de la police, les associations des jeunes et autres membres des ONG à éviter les violences pendant cette période électorale.

« Nous avons réalisé que la plupart des personnes qui sont instrumentalisées par des leaders politiques sont les gens ordinaires. Ces gens qui sont dans les marchés, qui sont désœuvrés, ou qui passent la nuit à la belle étoile », a déclaré James Nzabara, le sensibilisateur de la Monusco.

Ce dernier craint de voir les politiciens manipuler facilement certaines couches de la population.

Les enfants vivant dans la rue sont souvent utilisés dans les actes de violence, a souligné Mme Dalida Tshalangwa de l’ONG Protection de la femme et de l’enfant de Kasumbalesa. « On leur donne des drapelets, un petit rien au moment où les grandes personnes restent à la maison », a-t-elle déploré.

L’administrateur assistant du territoire de Sakania en poste à Kasumbalesa appelle quant à lui à un sens de responsabilité par rapport à la prévention de la violence en période électorale.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
CSAC (18)
Maï-Maï (18)