RDC : les acteurs politiques et judiciaires accusés d’exceller dans la corruption

A l’occasion de la célébration dimanche 9 décembre de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le Comité mixte du collectif des acteurs non-étatiques - en collaboration avec la Commission nationale des droits de l’homme, le Barreau américain et l’USAID - lance une campagne de plaidoyer de lutte contre la corruption à travers la RDC. Selon ce collectif, les acteurs politiques et judiciaires congolais excellent dans la corruption.

Pour le collectif des acteurs non-étatique, les animateurs des instances judiciaires et leurs collaborateurs occupent la part belle dans la pratique de la corruption. « Les magistrats et les OPJ doivent savoir qu’il y a la redevabilité par rapport à leur prestation vis-à-vis de la population, afin de rendre des décisions juste et équitables », a souhaité Laurent Okito, coordonnateur de ce collectif.

Il a par ailleurs reproché aux politiques congolais de freiner les actions de lutte contre la corruption.

« Que toutes ces autorités puissent s’interpeller elles –mêmes, [qu’elles] reviennent à la moralité qu’il faut pour lutter contre la corruption », a-t-il poursuivi dans cet extrait son sonore :

/sites/default/files/2018-12/091218-p-f-kinshasa_journee_contre_la_corruption-le_bon2.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (124)
Djugu (57)
FARDC (52)
Léopards (50)
FCC (48)
Beni (37)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (25)
Caf (23)
AFDC-A (23)
Monusco (21)
CAN (21)
Kinshasa (19)