Elections 2018 : pour Martin Fayulu, André Kimbuta n’a pas la compétence de suspendre les meetings politiques

Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime qu’il n’est pas de la compétence du gouverneur de la Ville de Kinshasa de suspendre les activités de campagne électorale. Il l’a déclaré mercredi 19 décembre, dans une interview accordée à Radio Okapi.

« Monsieur le gouverneur n’a aucune compétence pour annuler le meeting à la date d’aujourd’hui. Nous sommes en pleine campagne. Qui lui donne cette compétence ? Monsieur le gouverneur doit savoir qu’il n’est pas au-dessus des lois de la République », affirme Martin Fayulu.

Il estime que si « les autres » étaient revenus aujourd’hui [mercredi 19 décembre] à Kinshasa, André Kimbuta n’aurait pas interdit leurs manifestations.

« Comme on a déjoué tous les pièges qu’ils ont montés, ils ne savent plus à quel saint se vouer », déclare M. Fayulu, qui a été bloqué dans la commune de la N’sele, pendant plusieurs heures à son retour dans la capitale par la Police nationale congolaise (PNC). Selon la PNC, elle ne faisait qu’exécuter les ordres de la hiérarchie.

« Dès que la route sera dégagée, nous allons le raccompagner jusque chez lui », a affirmé un des responsables de la Police ville de Kinshasa sous couvert de l’anonymat.

Martin Fayulu devait en principe tenir son meeting hier à la Place Ste Therese à N’djili. C’est seulement vers 21h00 qu’il a pu quitter Nsele.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner