Ex-Province Orientale : 5 500 agents fictifs découverts dans le secteur de la Santé

Cinq mille cinq cents fictifs ont été découverts dans le secteur de la Santé de l’ex-province Orientale. Ce constat est fait par une équipe de l’inspection générale de la Santé, vendredi 21 décembre, à l’issue d’une mission de contrôle effectuée à Kisangani, dans la Tshopo.

Ces fictifs sont ces agents qui touchaient indument et illégalement pendant plusieurs années la prime de risque destiné au personnel de santé, précise l’Inspecteur général de la Santé, l’infirmier Komba Djeko, qui a conduit cette mission.

« Nous sommes venus contrôles les fichiers de paie de la prime de risque des agents du secteur de la Santé de l’ex-Province Orientale. Nous sommes presqu’à la fin de notre service et nous pouvons vous assurer que les dégâts, nous les avons vus. Nous avons découvert 5 500 fictifs. Des gens qui n’existent pas et qui perçoivent la prime de risques chaque mois », indique l’infirmer Komba Djeko.

Il promet que tous ces agents fictifs sont automatiquement remplacés par d’autres, qui vont commencer à percevoir leur prime de risque à partir du mois de janvier 2019.

L’infirmier Komba Djeko, a présenté ce rapport devant plus de trois cents infirmiers et infirmières réunis hier en assemblée générale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner