Nord-Kivu : manifestations sur fond de grève générale à Goma contre le report partiel des élections

Les activités ont tourné au ralenti dans plusieurs quartiers de Goma à la suite de l’appel à la ville-morte lancée par la coalition Lamuka contre le report partiel des élections à Beni, Butembo (Nord-Kivu) et Yumbi (Maï-Ndombe).

Le grand marché Virunga n’a pas ouvert, l’activité est restée timide au centre commercial Birere où quelques magasins ont tout de même ouvert. La circulation était plutôt fluide au centre-ville qui n’a pas connu les bouchons habituels.

Par ailleurs, des jeunes manifestants venus de Majengo au nord de Goma ont progressé jusqu’au Rond-point Signers en plein centre-ville où ils ont battu le pavé. La police appuyée par les éléments de Forces armées de la RDC a dispersé ces manifestants à coup de gaz lacrymogène et a procédé à quelques interpellations.

« Aujourd’hui, la police ne tire pas sur les gens. Elle utilise le gaz lacrymogène mais elle n’est pas agressive. Nous voulons juste que les élections puissent se passer sur tout le territoire de la RDC », a déclaré un manifestant à Radio Okapi.

D’autres échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre ont été signalées dans la partie Nord-est de Goma aux quartiers Virunga et Office-Murara.

A la mi-journée, la vie poursuivait en revanche son cours normal du côté de Katindo, Ndosho et Mugunga, dans la partie Ouest de la ville.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires