L’artiste Damien Bungulu appelle à la libération culturelle des Congolais

« La plus grande libération, c’est la libération culturelle », a déclaré le musicien Damien Bungulu Masudi, vendredi 4 janvier à Goma, à l’occasion de la célébration de la journée des martyrs de l’indépendance de la République démocratique du Congo. Selon lui, on ne peut pas faire la politique sans une culture.

Damien Bungulu Masudi a ainsi appelé peuple congolais à lutter jusqu’au sacrifice suprême pour sa totale libération :

« Je voudrais que la population congolaise puisse savoir aussi que la libération est une quête perpétuelle. On peut être libéré des fouets, il y a aussi d’autres. On est dans un esclavage soit mental soit spirituel, l’homme doit toujours se libérer progressivement et il faut des sacrifices pour ça. Nous devons faire un effort pour que nous puissions nous libérer totalement. »

D’après cet artiste, la plus grande libération est culturelle. « On ne peut pas faire de la politique quand on est acculturé. La culture englobe la politique, la religion et tout ça », a-t-il précisé, estimant qu’un peuple qui n’est pas libéré culturellement, son indépendance politique constitue « vraiment un coup d’épée dans l’eau. »

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (176)
Ebola (59)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Sécurité (24)
Corruption (23)
Caf (22)
Mazembe (22)
UDPS (22)
Linafoot (22)