Ebola au Nord-Kivu : des points de contrôle installés à l’entrée de grandes villes

Le coordonnateur de la riposte contre la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri, Dr Aruna Abedi, a annoncé vendredi 18 janvier les mesures prises pour empêcher la propagation de cette épidémie dans de nouvelles zones. Ces mesures portent notamment sur l’installation des points de contrôle épidémiologique, jugés stratégiques, à la sortie de certaines zones déjà touchées par Ebola pour surveiller les mouvements des personnes qui seraient porteuses de cette maladie.

Dans d’autres zones de santé, l’épidémie a été maitrisée, a indiqué Dr Aruna Abedi, se disant toutefois préoccupé par « le mouvement de la population qui fait qu’il y a des cas qui échappent à Katwa et Butembo qui voulaient forcer pour aller à Goma ».

Parmi les décisions prises pour faire face à cette situation figure le renforcement des points stratégiques. Elle a permis de détecter les cas qui voulaient aller à Goma.

« La logique c’est de renforcer les points stratégiques pour protéger les grandes villes - par exemple Goma, Kisangani, Bunia, Kasindi. Et à ces points stratégiques, on a voulu à ce que les points d’entrées soient opérationnels et fonctionnent 24h /24 », a poursuivi la même source.

Face aux cas de réticence au sein de la population locale, la coordination de la riposte contre la maladie à virus Ebola a associé aussi les forces de l’ordre, qui travaillent en collaboration avec le personnel de santé pour contenir cette réticence.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner