Kananga : malaise au sein de la Confédération des PME

Un malaise couve à la Confédération des petites et moyennes entreprises du Congo (COPEMECO), à la veille de la tenue de son assemblée générale ordinaire et élective programmée vendredi 18 janvier. A la base, le vice-président de cette structure, Alphonse Lubaya, fustige sa suspension et désapprouve la tenue de ces assisses. Une thèse que réfute le président du comité de contrôle et surveillance de la COPEMECO, Sylvain Ntumba.

Pour Alphonse Lubaya, le président provincial n’est pas qualifié, lui seul, de convoquer cette rencontre.

« Selon les statuts, chacun a son rôle à jouer. Aujourd’hui, le même gère les finances de la COPEMECO. Et il se permet de convoquer une assemblée ordinaire. Une thèse inacceptable », a-t-il fustigé.

De son côté, Sylvain Ntumba, indique que le président provincial a bel et bien le pouvoir de convoquer une assemblée générale comme stipule le règlement intérieur de la structure.

« Le président provincial a le pouvoir d’agir comme responsable fédéral. C’est lui seul qui a maintenant le pouvoir de convoquer l’assemblée générale », a-t-il expliqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (153)
Ebola (65)
FARDC (61)
Beni (32)
Unpc (28)
FCC (28)
Djugu (27)
Ituri (26)
Ceni (25)
Lamuka (24)
Léopards (23)
Kinshasa (22)
Sécurité (22)
ADF (21)
JED (21)