RDC : les chefs coutumiers s’engagent à coopter les femmes dans les assemblées provinciales

Les chefs coutumiers réunis au sein de l’Alliance nationale des autorités traditionnelles du Congo (ANATC) s’engagent à œuvrer pour la prise en compte des femmes dans la cooptation des chefs coutumiers au niveau des assemblées provinciales. Ils ont fait cette promesse samedi 26 janvier, au cours d’une séance d’échange d’informations organisée à Kinshasa par le mouvement « Rien sans les Femmes », avec l’appui de la section Genre de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO).

Selon les chefs coutumiers, leur engagement est conforme à l’article 154 de la loi électorale qui accorde une place au genre dans le principe de rotation des candidats chefs coutumiers.

« L’engagement que nous avons pris, c’est d’accompagner ce processus, de faire un lobbying pour que la femme chef coutumier soit mise en exergue. Qu’elle obtienne un avantage. Il faut que la représentation de la femme au niveau provincial et national devienne visible », a expliqué Sa majesté Mfumu Difima, secrétaire général de l’ANATC.

Pour sa part, Fifi Baka, point focal/ville de Kinshasa du Mouvement « Rien sans les femmes » a réaffirmé la détermination de son association à mener le plaidoyer en faveur de la représentation des femmes et particulièrement des femmes chefs coutumiers dans les instances de prise de décision du pays. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner