Le Potentiel : « Feu vert de l’Hôtel de ville au meeting de Lamuka ce samedi à N’Djili »

Revue de presse du vendredi 1er février 2019

Le meeting de la coalition Lamuka qui est programmé samedi 2 février dans la commune de N’djili est largement commenté par la presse de Kinshasa.

Le gouverneur sortant de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, vient d’autoriser la tenue du meeting de Lamuka, samedi 2 février sur Place Ste Thérèse à N’Djili, rapporte Le Potentiel.

Pour le journal, à travers cette rencontre, Martin Fayulu a promis de dire sa part de vérité sur le dénouement exact de la présidentielle du 30 décembre 2019, remportée par Félix Tsihisekedi, suivant l’arrêt irrévocable rendu par la Cour constitutionnelle.

En même temps, Kimbuta demande aux responsables de cette coalition d’entrer en contact avec le chef de la police dans la ville « pour des dispositions sécuritaires pratiques à prendre », indique Actualite.cd.

Selon Forum des As, Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, deux principaux soutiens de Fayulu à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, interviendront par vidéo-conférence, comme les deux l’avaient fait lors du meeting de l’opposition sur le Boulevard Triomphal, le 29 septembre 2018.

Le tabloïd se demande si Fayulu Madidi va continuer à bénéficier du soutien de tous ses pairs, en particulier, celui de Moïse Katumbi dont certains lieutenants s’écartent de la ligne défendue par le leader de l’ECIDE.

Pour sa part, le MLC a réitéré sa participation aux côtés de tous les leaders de Lamuka au « meeting de vérité » qui sera organisé à la Place Sainte-Thérèse de N’djili et invite ses militantes et militants à y prendre part massivement, renseigne La Prospérité.

Quant au message qui sera délivré au cours de ce meeting, Fidèle Babala indique qu’il sera question de donner aux militants de Lamuka, la marche à suivre, pour obtenir la vérité des urnes, révèle Cas-info.ca.

Le site web note cependant que dans la correspondance adressée au gouvernement de la ville de Kinshasa, pour l’informer de la tenue du meeting de Lamuka de ce samedi, certains regroupements membres d’Ensemble n’ont pas apposé leurs signatures.

Le décret de Tshibala qui provoque un tollé

Dans un décret publié au journal officiel le 15 décembre et signé par Bruno Tshibala, il est reconnu aux anciens Premiers ministres, à charge du trésor public, une indemnité mensuelle estimée à 30% des émoluments du Premier ministre en fonction, une indemnité mensuelle de logement estimée à l’équivalent de 5000 USD, résume Actualite.cd.

Ce décret, poursuit le portail, octroie également à un ancien premier ministre, un véhicule renouvelable tous les cinq ans, un titre de voyage par an, en classe affaire, sur le réseau international pour lui, son conjoint et ses enfants mineurs, un passeport pour chaque membre de la famille, des soins médicaux au pays et à l’étranger, des funérailles officielles pour eux-mêmes et une garde sécuritaire de deux à trois policiers.

Le Phare qui parle d’un ultime pillage estime que Bruno Tshibala donne l’impression de s’être organisé pour s’octroyer des avantages indus à vie et les étendre même aux ministres et vice-ministres.

Beaucoup pensent que dans ce pays où des millions de concitoyens éprouvent d’énormes difficultés pour vivre, les avantages scandaleux accordés aux chefs de corps constitués et assimilés constituent une insulte à leur misère, commente le journal.

Pour Congoprofond.net, Bruno Tshibala et ses ministres se sont octroyés une retraite dorée, un avenir radieux sur le dos du pauvre contribuable congolais. Le site web se demande où le gouvernement actuel trouvera de l’argent pour combler les insatisfactions éléphantesques de ces anciens gestionnaires de la République.

Si pour certains, le gouvernement Tshibala s’est préparé une sortie en or, pour d’autres il s’agit d’une simple reconnaissance à l’endroit de ceux ont servi la nation, temporise Cas-info.ca.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) demande l’annulation de ce décret du Premier ministre, Bruno Tshibala, contresigné par le ministre du Budget, Pierre Kangudia, accordant aux actuels membres du gouvernement une rémunération et des avantages multiples, rapporte Deskeco.com.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner