Beni : des leaders religieux invitent la population à collaborer avec les équipes de riposte contre Ebola

Le Consortium des leaders religieux de Beni a déployé une centaine de pasteurs et hommes d’églises dans six aires de santé de la région pour sensibiliser la population à collaborer avec les équipes de riposte contre la maladie à virus Ebola. L’objectif de cette sensibilisation est d’arriver à zéro cas d’Ebola dans la ville de Beni d’ici le mois d’avril prochain, affirme Janvier Baraka, le président de cette structure.

« La maladie à virus Ebola persiste dans la ville de Beni depuis bientôt six mois et cela nous inquiète nous en tant qu’hommes de Dieu. C’est comme ça que nous avons décidé de déployer 120 hommes de Dieu toutes confessions religieuses confondues dans six aires de santé de Beni. Ils vont faire la sensibilisation de la population pour éviter la réticences face aux équipes de riposte contre Ebola, cela pour un seul objectif : au plus tard au mois d’avril, qu’on arrive à zéro cas d’Ebola dans la ville de Beni », a expliqué Janvier Baraka.

Dans son rapport du lundi 4 février, le ministère de la Santé publique a rapporté 11 nouveaux cas confirmés dans le Nord-Kivu ainsi que 3 décès et une guérison.

Par ailleurs 165 cas suspects sont en cours d’investigation. Au total, le Nord Kivu et l'Ituri totalisent dans l’ensemble, 785 cas dont 731 confirmés et 54 probables.

Le nombre de morts de cette maladie s’élève à 484 parmi lesquels 430 confirmés et 54 probables. 265 personnes ont pu guérir.

Plus de 300 chefs d’établissements primaires et secondaires de la sous-division de l’EPSP/ Bunia, ont été sensibilisés, samedi 26 janvier, à la riposte contre la maladie à virus Ebola. D’après le chef de cette sous-division, Djabiri Assani, l’objectif de cette activité est de renforcer les capacités des participants, afin de faire face à la mauvaise conception sur la maladie à virus Ebola.

Les chefs d’établissements sont donc invités à leur tour à sensibiliser les enseignants et élèves de leurs écoles respectives, a précisé Djabiri Assani.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires