RDC : la Saint Valentin devra être placée sous le signe de la consolidation de la famille (sociologue)

La fête de la Saint Valentin célébrée ce 14 février devra être placée sous le signe de la consolidation de la famille, estime le professeur de sociologie, Gauthier Musenge. Dans une interview accordée à mercredi 13 février, il pense que pour les Congolais, cette journée « doit permettre de faire une introspection et une remise en question sur la vie de mariage ».

« Le 14 février est une journée dédiée à l’amour. Pour nous les congolais, quand on parle de l’amour, dans notre culture, on voit essentiellement le mariage. On voit l’union entre homme et femme dans le mariage. L’amour qui est autorité chez nous, à part la sympathie, c’est l’amour entre homme et femme dans le sens de la formation et de la consolidation du mariage », a affirmé le professeur Musenge.

Selon lui, tous ceux qui vont célébrer la fête de la Saint Valentin dans le concubinage sont dans l’informel.

« Dans notre culture, ce copinage est informel, non reconnu par la société. Il y a des gens qui expriment leur amour dans une union libre, et nous supposons que c’est une préparation au mariage », estime le professeur Gauthier Musenge.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner