Sud-Kivu : le défi des écoles techniques agrovétérinaires est de résoudre le problème d’alimentation

Le défi des écoles techniques agrovétérinaires est celui de résoudre le problème d’alimentation, a affirmé mercredi 20 février le ministre provincial de l’EPSP du Sud-Kivu, Samson Jumapili. Selon lui, l’agriculture et l’élevage doivent être exploités pour combattre la faim.

« On ne peut pas comprendre qu’après avoir implanté toutes ces écoles [techniques agrovétérinaires], que les gens manquent de quoi manger », s’est étonné Samson Jumapili à l’issue d’une tournée qu’il a effectuée dans quelques écoles techniques agrovétérinaires de la province.

Son constat du fonctionnement de ces écoles est amer, dit-il, invitant les gestionnaires à comprendre le rôle qu’ils doivent jouer dans la promotion de l’agriculture et l’élevage.

« Le constat est amer. La production n’est pas digne de ces écoles. J’ai demandé que nous puissions travailler ensemble pour relever le défi », a conscientisé le ministre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner