Actualité.cd : « Ensemble va clarifier sa position sur la situation post-électorale le dimanche 24 février »

Revue de presse du vendredi 22 février 2019

Le climat au sein du regroupement politique Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi et le reversement au trésor public du reliquat des frais de mission du Président Félix-Antoine Tshisekedi occupent le haut du pavé de la presse en ligne de ce matin du vendredi 22 février 2019.

« Ensemble pour le Changement va clarifier sa position sur la situation post-électorale le dimanche 24 février », titre Actualité.cd qui relaie un communiqué de Pierre Lumbi, vice-président de cette plate-forme politique.

Selon ce média, Ensemble pour le Changement, piloté par Moïse Katumbi, se définit toujours comme membre de la coalition Lamuka et se désolidarise des positions prises notamment par Gabriel Kyungu et Christophe Lutundala. Ces derniers considèrent que Lamuka n’existe plus étant donné qu’il n’était qu’une plateforme électorale, précise Actualité.cd.

Ce qui fait dire à Politico.cd qu’il existe des fortes divergences au sein de la coalition Lamuka. Le site rappelle par exemple la dernière sortie médiatique de Christophe Lutundula, cadre d’Ensemble pour le changement qui a affirmé sur la radio Top Congo que « la coalition Lamuka, plateforme électorale n’existe plus depuis la présidentielle », avant d’expliquer que « Lamuka a été créé par un accord politique pour l’élection présidentielle. Le mandat de Lamuka est terminé ».

Politico.cd reprend par ailleurs la virulente réaction de Fidèle Babala, secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo qui a dit sur la même radio que « Lutundula oublie que les élections continuent ». Allusion faite aux élections des sénateurs et des gouverneurs qui auront lieu dans quelques jours. Voilà « Toute la raison d’être d’une plate-forme électorale », conclut Fidèle Babala cité par le média.  

Au regard de toutes ces contradictions, Cas-info.ca évoque la pagaille au sein d’Ensemble.

L’autre sujet qui a intéressé les médias en ligne de Kinshasa, c’est la remise au trésor public du reliquat des frais de mission du Président Félix-Antoine Tshisekedi. 163 000 dollars, c’est le montant que Félix Tshisekedi a reversé au trésor public, après sa tournée sous-régionale, renseigne un document de la banque centrale du 19 février dernier lu par Cas-info.ca.

Ce document intitulé « reversement des frais de représentation de la présidence de la République » indique qu’il s’agit des frais de mission et de représentation de Félix Tshisekedi en Angola, Kenya, Éthiopie et République du Congo, précise ce journal en ligne.

7sur7.cd affirme que le nouveau président RD Congolais, Félix Tshisekedi, a fait de la lutte anti-corruption l’une de ses priorités, et a posé un geste fort qui a fait réagir l’acteur politique Adam Bombole. Ce dernier a déclaré sur Twitter disant que c'est « du jamais vu depuis l’époque du président Kasa-Vubu. Un exemple à suivre ! »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (125)
Ebola (56)
FARDC (47)
Ceni (45)
Beni (35)
Kinshasa (34)
Caf (27)
UDPS (27)
Monusco (26)
Vclub (24)
Mazembe (24)
Linafoot (24)
Santé (23)
Lamuka (21)
Yumbi (21)
Sécurité (19)