Législatives à Beni et Butembo : début timide de la campagne électorale

La campagne électorale pour les législatives nationales et provinciales lancées depuis vendredi 15 mars à minuit dans les circonscriptions de Beni ville, Beni territoire et la ville de Butembo au Nord-Kivu connait un début timide.

Cette campagne qui va durer deux semaines, selon le chef d’antenne de la CENI dans la ville de Beni, a surtout pour objectif d’aider les différents candidats à rappeler aux électeurs les numéros d’ordre sur les listes électorales.

Cependant, pour ces premiers jours, l’engouement est encore faible. Les candidats des plateformes Cap pour le changement, Front commun pour le Congo et ceux de Lamuka sont encore discrets.

Seules quelques affiches et banderoles sont visibles déjà sur les grandes artères de la ville. Il n’y a pas de carnaval motorisé ni de mégaphones en ville.

Certains candidats contactés par Radio Okapi affirment qu’ils n’ont plus suffisamment de moyens pour battre campagne une seconde fois.

Certains analystes redoutent que le taux de participation soit plutôt faible au vu du déroulement de ces évènements.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) avait reporté pour le 31 mars les élections dans quatre circonscriptions : Beni territoire, Beni-ville et Butembo ville au Nord-Kivu ainsi que Yumbi dans le Maï Ndombe.

La CENI justifiait ce report par la destruction de son matériel pour le cas de Yumbi et la persistance de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola ainsi que l’insécurité observée dans cette région.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner