Cas-info.ca : "Premier ministre : Kabila a déjà présenté à Tshisekedi un nom"

Revue de presse du jeudi 21 mars 2019

Les tractations pour la nomination d’un premier ministre continuent dans les salons politiques et accrochent les médias congolais ce jeudi.

"Premier ministre : Kabila a déjà présenté à Tshisekedi un nom pour nomination, annonce le Fcc", titre Cas-info.ca qui rapporte cette information livrée par Dieudonné Mwenze, porte-parole du Front Commun pour le Congo(Fcc) sur Top Congo.

« Aujourd’hui, je peux vous rassurer que du côté de notre autorité morale Joseph Kabila Kabange, les choses sont déjà accomplies. Le nom a été déjà présenté pour ce candidat qui doit être nommé comme formateur », a fait savoir Mwenze repris par Cas-info.ca.

Politico.cd qui tient la même information de la même radio précise qu’il s’agit d’« un formateur au singulier », avant de rappeler que dans une déclaration commune, la coalition au pouvoir Cach (Cap pour le changement) le FCC ( Front Commun pour le Congo) avaient appelé Joseph Kabila à désigner le formateur du gouvernement qui sera nommé par Félix Tshisekedi.

La Prosperité qui suit ces tractations en vue de la désignation du formateur du gouvernement affirme qu’« à dater d’aujourd’hui(jeudi 21 mars), si tout va bien, Félix Tshisekedi Tshilombo procédera à la confirmation du potentiel formateur du prochain gouvernement de la République ».

Selon ce journal, c’est hier mercredi que le service de la presse présidentielle a confirmé que le nom tant attendu tel que transmis par Joseph Kabila est parvenu au nouveau Chef de l’Etat proclamé élu, en janvier 2019 et qui, ce dimanche 24 mars 2019, jour pour jour, fera deux mois au sommet de l’Etat congolais sans son propre gouvernement.

La Prospérité de ce jeudi va loin jusqu’à spéculer sur certains noms qui circulent dans les salons politiques comme Albert Yuma, d’autres encore Aubin Minaku, Néhémie Mwilanya, Emmanuel Shadary et bien d’autres.

L’autre sujet n’est autre que la suite de l’affaire de corruption liée à l’élection des sénateurs. 7sur7.cd qui s’est penché encore sur cette affaire ce matin parle des auditions qui ont déjà débuté au niveau de certains parquets généraux du pays pour réprimer ce délit. 
7sur7.cd tient cette information de l’avocat général près la cour de cassation qui est intervenu sur Radio Okapi. Evoquant la même question de la corruption qui a entouré les élections sénatoriales, Congoprofond.net révèle la mise en garde de la Ligue des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS) contre ce qu’elle appelle les ennemis de la nation, sans toutefois les identifier, note le site web de ce média.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (148)
Ebola (126)
Djugu (56)
FARDC (51)
Léopards (49)
FCC (48)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
Lamuka (25)
ADF (25)
AFDC-A (23)
Caf (22)
Monusco (21)
CAN (21)