L'OMS s'inquiète de la rapide propagation d'Ebola en RDC

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'inquiète de la propagation de l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo. Mardi 2 avril à Genève, l'OMS a indiqué que le nombre de cas avait augmenté à un rythme jamais atteint en 8 mois.

En fin mars, le ministère de la santé avait annoncé que l’épidémie à virus Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri depuis huit mois venait de dépasser le seuil de mille cas, dont 629 décès et 321 personnes guéries ainsi que 65 cas probables. 

Dans son communiqué du lundi 1er avril 2019, le ministère de la Santé publique a rapporté 7 nouveaux cas de fièvre hémorragique à virus Ebola dont 2 à Katwa, 2 à Vuhovi, 1 à Beni et 1 à Oicha au Nord-Kivu ainsi qu’un autre cas à Mandima en Ituri. Trois nouveaux décès confirmés ont également été signalés, dont deux décès communautaires : un à Katwa, un à Vuhovi et un autre décès au centre de traitement Ebola de Butembo.

Le ministère de la santé annonce que 180 cas suspects sont en cours d’investigation et qu’un agent de santé se retrouve parmi les nouveaux cas confirmés de la maladie à virus Ebola.

Selon la même source, le cumul des cas confirmés et probables parmi les agents de santé est de 81 soit 7,4 % de l’ensemble des cas dont 28 décès.

La dixième épidémie d'Ebola en RDC a été déclarée en août 2018, dans l'est de la République démocratique du Congo. Depuis lors, plus de 1000 cas ont été recensés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner