Elections des gouverneurs en RDC : une grande déception pour CACH (Peter Kazadi)

Les élections des gouverneurs en RDC, à l'issue desquelles le parti au pouvoir n'a remporté qu'une seule province, ont suscité une déception dans les rangs du président Felix Tshisekedi. Peter Kazadi, porte-parole de la coalition de Cap pour le changement (CACH) l’a affirmé mercredi 10 avril à Radio Okapi.

« Je ne peux pas vous cacher ma déception. Nous espérions gagner (…) A Kinshasa, nos députés ont fait honneur au parti. Nous avons perdu avec nos 12 voix, face à une majorité mécanique. Voilà la situation qui ne peut pas m’enchanter », a déclaré Peter Kazadi, également député provincial à Kinshasa.

Selon lui, le peuple congolais avait besoin du changement, mais à la place, c’est la continuité du règne du FCC - la coalition électorale de l'ancien président Joseph Kabila - qui s'observe dans les différentes provinces du pays.

« Avec cette situation, nous allons avoir des gouverneurs qui ne sont pas en phase avec la population. Vous trouverez des poches des tensions. Les gens sont opposés, mais nous allons vivre cette situation pendant 5 ans, où la population ne va pas se reconnaitre dans ses gouvernants », a estimé Peter Kazadi.

Il a indiqué qu’une réunion s’est tenue jusqu’au petit matin de ce mercredi dans le cadre de la coalition FCC-CACH en vue de trouver un terrain d’entente. Mais, le FCC a estimé qu’il a sa majorité et qu’il doit tout gagner.

« En même temps, ils nous font croire que nous sommes dans une coalition », a déploré Peter Kazadi.

A l’issue de l’élection des gouverneurs, le FCC a gagné dans 16 provinces sur 24. La coalition Lamuka a gagné dans la Mongala, alors que CACH n'a remporté que dans le Kasaï-Oriental.

Dans 4 provinces (Haut-Lomami, Kasaï-Central, Nord-Ubangi et Tshopo), la CENI devra organiser un deuxième tour pour départager les candidats. Les élections sont suspendues dans deux provinces (Sankuru et Sud-Ubangi), conformément à l’arrêt du Conseil d’Etat.

Au Nord-Kivu et dans la Maï-Ndombe, les élections ne sont pas encore organisées. Les députés provinciaux venaient d’être élus il y a 48 heures. Les assemblées provinciales de deux provinces doivent d’abord se constituer pour organiser ce scrutin et choisir les futurs dirigeants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner