ACP : « Le retour de la paix et l’éradication d’Ebola annoncés comme priorités à Béni par le Président Félix Tshisekedi »’

Revue de presse du mercredi 17 avril 2019

La presse congolaise reste accrochée à la tournée qu’effectue le Président de la République Félix Tshisekedi dans l’Est du pays. Elle se penche ce matin à l’étape de Beni.

Dans cette partie du pays, le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi annonce que le retour de la paix et l’éradication de l’épidémie d’Ebola sont des priorités de son action, rapporte L’Agence congolaise de presse (ACP).

« J’ai un immense amour pour l’Est du pays. Le Nord- Kivu est la deuxième province que je visite en tant que Président de la République. Je suis au courant de vos diverses préoccupations et de l’insécurité qui y règne. Je viens dans l’Est pour régler la situation sécuritaire et je vous offre ma parole en vous affirmant que c’est à l’Est que je vais m’installer tout au long de mon mandat », a déclaré le Président Tshisekedi, cité par l’Agence.

De son côté Cas-info.ca reprend cette mise en garde du président Félix Tshisekedi aux politiciens qui manipulent les groupes armés : « On m’a dit qu’il y a des acteurs politiques qui manipulent les groupes armés. Depuis Goma, j’ai donné un avertissement aux acteurs politiques qui manipulent ces groupes armés. La loi va s’appliquer sur ces gens. Ils vont subir la rigueur de la loi.»

C’est encore une énième promesse qui vient s’ajouter à celles déjà faites pendant la campagne électorale, fait pour sa part remarquer Capsud.net, concernant l’insécurité à Beni:

« Monsieur Le Président on ne promet plus, on agit! », recommande le média en ligne, qui pense qu’avant de partir pour Béni, le président avait déjà tous les documents en mains.

Qu’est ce qui lui empêche de prendre des mesures au lieu de faire encore des promesses qui risque de s’avérer fallacieuses ? Se demande Capsud.net.

Action disciplinaire contre le général Amisi

L’autre sujet traité par quelques journaux et médias en ligne concerne la demande du député Claudel Lubaya. Il sollicite une action disciplinaire contre le général Gabriel Amisi, le numéro 2 de l’armée congolaise.

Times.cd rapporte que le député national Claudel Lubaya invite le Ministre/Défense à recourir à la Loi No 13 du 15/01/2013 pour ouvrir une action disciplinaire contre le général Gabriel Amisi. Ce média rappelé que, l’ONG Global Witness a, dans un rapport accusé le chef d’état-major général adjoint des Forces armées de la RDC, le lieutenant-général Gabriel Amisi Kumba alias « Tango Four » de commercialiser des permis forestiers « illégaux dans les forêts de la RDC », lesquelles jouent un rôle crucial pour le climat.

« Soldat de son état et officier supérieur de surcroît, il [le général Gabriel Amisi] est régi par la Loi n° 13/005 du 15 janvier 2013 portant statut du militaire des Forces armées de la RDC, par le code de conduite de l’agent public et par la loi organique portant organisation et fonctionnement des forces armées », rappelle l'élu de Kananga, sur des propos rapportés de son côté par Actualité.cd.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (63)
FARDC (50)
Beni (29)
Ceni (29)
FCC (29)
Kinshasa (29)
Unpc (28)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)